Avertir le modérateur

30/06/2009

Les Indiana Jones de l'emploi exhument mon dossier

Certains petits miracles s'annoncent par un coup de fil.

"- Allo Mademoiselle Y? C'est madame XX, de Pôle Emploi, c'est moi qui m'occupe de votre dossier assédic. Mû par le reflexe de Pavlov du chômeur -s'inquiéter dès que Pôle Emploi cherche à vous joindre- mon estomac commence déjà à se retourner.

Je voulais vous dire que nous avons retrouvé toutes les attestations d'employeur que vous nous aviez fournies en mars 2008 et que je vais donc pouvoir commencer l'examen de votre dossier.


-Ah bon, elles n'étaient donc pas perdues finalement?

-Non mademoiselle, on ne perd jamais rien vous savez. Ca avait simplement été classé sans suite, mais j'ai tout retrouvé. En revanche vous ne m'avez pas donné votre carte de presse?

-Ah bon, classé sans suite? Je n'en ai jamais été informée. Quant à ma carte de presse, je vous l'ai donnée et vous l'avez photocopiée il y a trois semaines, lors de notre rendez-vous.

-Attendez... (flap flap hystérique des dossiers feuilletés à grande vitesse). Ah ben oui, elle est là. Bon ben j'ai tout, je vais m'occuper de ça cet après-midi et je vous rappelle dès que c'est réglé. "

Quelles leçons tirer de cet échange de fin de semaine ? D'une, le bon fonctionnement de Pôle Emploi n'a pas été perturbé par la mort du roi de la Pop, ce qui est déja une bonne chose. On aurait pu assister à des moonwalks anti-fusion de la part des agents ex-assedic et ex-anpe, ou pire, à des chorégraphies de Thriller dans le sous-sol où avait atterri mon dossier classé sans suite.

De deux, ne pas se réjouir trop vite, car je n'ai pas eu de nouvelles de mon dossier depuis. Patience et persévérance, donc, puisqu'il a fallu plus d'un an aux Indiana Jones de l'emploi pour l'exhumer malgré deux lettres de réclamations en recommandé. J'ai bon espoir de toucher mes allocations à la veille de ma pré-retraite.

De trois, "On ne perd jamais rien à Pôle Emploi". On enterre juste les dossiers compliqués en attendant que ça se tasse et que le chômiste ait retrouvé un boulot tout seul comme un grand, ce qui s'est en effet passé.

Rendez-vous demain pour la présentation officielle des Dix commandements du demandeur d'emploi.

13:37 Publié dans Pôle Emploi | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : chômage, assedic, anpe

Commentaires

Si on enterrait juste les dossiers comme vous l'écrivez, il n'y aurait pas des millions de bénéficiaires des allocs du chôme-dû.

Écrit par : Ras-le-Paul | 30/06/2009

Et encore, fallait voir comment cela se passait avant que la procédure ne soit informatisée... Dans les années 80 j'ai attendu plusieurs mois (sans le sou) que mon dossier soit traité, et il a fallu que je menace d'aller aux impôts expliquer que je ne pouvait pas payer mon dû à cause des Assedic, pour que quelqu'un daigne finalement s'en occuper. Et je ne parle même pas du nombre incalculable de livres que j'ai pu lire dans leur salle d'attente, pendant des heures interminables...

Écrit par : Magda | 30/06/2009

pour la premiere fois de ma vie je percois le rsa et l assedic a egare mon dossier ! je ne sais pourquoi mais je m y attendais!?
le personnel d acceuil est desabusé , voire , je crois(ressenti) decouragé car l 'on m'a dit : "ah,oui !on en est là, et bien c est qu il doit y avoir du monde ( a traiter). je n envie pas du tout leur job!!!!!!

Écrit par : SISSI | 30/06/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu