Avertir le modérateur

08/09/2009

Intégrer Pôle Emploi, un rêve de chômeur

 

De retour de vacances, je me colle à une rapide revue de presse concernant Pôle Emploi. Rien de fracassant pendant mon absence. A bientôt un an d'existence le Pôle est toujours débordé, critiqué, a totalement zappé la prime Sarkozy et ne semble pas du tout prêt à affronter un nouvel afflux de chômeurs dans les mois qui viennent.

Dans cette foule de bonne nouvelles, une phrase a retenu mon attention. Une phrase, ou plutôt deux chiffres, qui montrent que nos chômistes, ils l'aiment, leur Pôle. Ils l'aiment tellement qu'ils ont été légion à vouloir rejoindre ses rangs...en passant de l'autre côté du guichet. Ainsi, précise Le Monde, si 1840 agents supplémentaires ont récemment été embauchés pour permettre à Pôle Emploi de combler son retard, les candidats à ces postes étaient au nombre de...  145 000. J'ai beau ne pas briller en maths, cela donne 79 candidats pour une place. Si CA, c'est pas la preuve que Pôle Emploi est sexy en diable, dynamique, attirant, 2.0, je veux bien me faire radier. (Oh non pas ça, non, pitié, pas la radiation!)

J'en profite pour faire très officiellement à Christian Charpy ma proposition pour sauver le Pôle et la France à la fois: pour tout nouveau chômeur inscrit, embaucher un chômeur "d'expérience" en tant que conseiller emploi. On pourra pas dire que j'avais pas prévenu.

 

Commentaires

79 candidats pour 1 poste ce n'est pas beaucoup aujourd'hui, cela s'explique par le trop faible niveau de rémunération; on peut aisément imagniner que nombre des candidat(e)s pourraient trouver mieux sur le marché, et vont devoir compter sur l'appui de leur conjoint pour payer les "factures du mois", ce que je trouve personnellement injuste et même scandaleux, mais ceci il n'y a pas grand monde pour le dire. ???

Écrit par : Yves | 08/09/2009

Bonjour, travaillant au pole emploi, je peux vous assurer que c encore pire que ce que vous penser à l'interieur.
Cela mérite qlq petite explication :
1 bureau pour deux salariés
Les anciens ASSEDIC ont un badge pour pointer leurs heures, les anciens ANPE n'en ont pas.
On rectrute en interne des responsable pas parce qu'ils ont les compétences, mais parce qu'il ont le coéfficient les plus proches pour leur nouveaux postes.
les salariés ANPE refuse de formé les nouveaux venu, parce qu'ils sont embauché par les anciens assedic et qu'ils sont soit disant mieux payé.
On doit faire dorénavant le même boulot OK mais pour se faire on doit se former en 8 jours, alors qu'initialement il faut 5 semaines pour apprendre le boulot anpe et 5 semaines pour les assedic.
On mets les nouveaux arrivant a l'accueil ou plutôt au casse pipe, pour récolter les réclamations alors qu'il ni connaissent rien au métier..
berf je pourrai continuer des heures a écrire tous ce qui va pas...
Et quand on entend CHARPY, tous va bien, mais de qui il se moquent !!!!!!!

Écrit par : anonyme | 08/09/2009

Quand, dans une entreprise privée, on embauche un collaborateur, qu'il soit ouvrier, employé ou cadre, on l'embauche pour ses compétences, pas besoin de le former, s'il ne fait pas l'affaire, on le vire au plus tard à la fin de la période d'essai.
Il n'y a que dans les corps de métiers de fonctionnaire que l'on forme les gens avant de leur attribuer leur premier poste.
C'est bien pour cela que je n'ai jamais postulé à l'ANPE, je n'ai aucune compétences en RH.
La réforme a été faite dans le mauvais sens, il aurait fallu fermer l'ANPE, licencier le personnel, et confier la mission de service à une entreprise privée.
Quand on est demandeur d'emploi, on ne rencontre que l'incompétence en matière de recrutement des entreprises et de RH.
Et j'imagine bien que lorsque l'on est coté ANPE on est impuissant.
Quant à Christian Charpy, ce n'est qu'un énarque, il dirigerait une autre entreprise, publique ou privée, ce serait la même chose. Nul !
On sait tous, si on a plus de quarante ans, que dans les Etablissements publics, l'encadrement est nul, que leurs postes sont de "bonnes planques".
D'ailleurs, le projet de l'UMP à l'origine prévoyait de confier à une société privée les missions de l'ex ANPE et de l'ex ASSEDIC.
C'est inadmissible d'avoir affaire à un conseiller à l'emploi qui ne connait aucun secteur d'activité ni les processus de recrutement des DRH des entreprises privées !!!
Ceci dit, dans les ex agences d'intérim, le personnel ne vaut pas mieux, à croire qu'ils ont obtenu leurs diplômes en faisant des copier / coller sur Internet. ???
Hormis dans les cabinets de recrutement, il n'y a plus que nullité et/ou incompétence dans tout ce qui concerne les intermédiaires censés aider les demandeurs d'emploi à se recaser.
Le jour ou tous les Français auront tous conscience de ça, ça risque de faire mal...

Écrit par : Yves | 09/09/2009

rafraichissant, merci pour cette info ;)

Écrit par : Black Hattitude | 10/09/2009

Salut , je viens à peine de trouver sur ton site et en toutes honnêteté il est unique soyez certain que je reviendrais souvent.

Écrit par : poker en ligne | 10/09/2009

J'adore ton blog, qui me rapelle tant mes aventures... Je ne suis qu'au début de mon histoire de haine avec le Pôle Emploi, mais je raconte tout sur mon blog et c'est... bah comme pour toi, surréaliste.

Écrit par : Ze FML | 11/09/2009

Bonjour,

La prime de 500 euros est un fiasco car Pôle emploi n'a aucune obligation d'information des chômeurs sur leurs droits et s'occupe essentiellement du suivi mensuel obligatoire, de radier, de réclamer des indus, de freiner l'ouverture des droits.

Pôle emploi est une infernale machine à précariser contre laquelle divers collectifs de précaires lancent une campagne de mobilisation : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4458

Cette prime de 500 euros pour des précaires, étudiants, retraités et allocataires de minima, vous ne l'obtiendrez pas sans la demander. 500 euros cela représente quand même un demi SMIC, il n'y a pas de raison de ne pas aller la chercher.

Il n'est pas nécessaire d'être inscrit à Pole emploi, même si c'est là que s'obtient le formulaire et se fait la demande.

En gros, il faut ne pas être indemnisé par Pôle emploi (c'est le cas de la moitié des chômeurs, dont 400 000 ont moins de 25 ans), avoir été employé entre 305 et 610 h dans les 28 mois précédent une fin de contrat intervenue depuis avril dernier, y compris les zétudiants et les retraités peuvent y avoir accès.

Le mode d'emploi de cette prime est là :
http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4411

Alors, parlez-en autour de vous aux éventuels concernés, ce n'est tous les jours que l'on offre un tuyau à 500e, et, en option, le plaisir de cogner sur la machine à précariser qu'est Pôle emploi.

En effet, pendant que vous passez à Pôle emploi, autant y diffuser de l'info, vous trouverez sur la page mel précitée deux propositions de tracts, l'un sur cette prime, l'autre contre Pôle emploi.

Écrit par : job | 13/09/2009

AFFICHE " Marrante " à POLE EMPLOI ! Le titre :
AVez vous eu la prime de 2oo € ? ? ?
tél ou ecrivez au centre emploi ...
Quand on sait que cette prime a dû - elle aussi - être distribuée au compte-goutte et pas aux plus pauvres .Or L'argent réservé à cette prime :8oo millions ...A 2oo e par personne cela fait 4 millions de personnes à l'avoir touché ...Et pole emploi cherche QUI l'a touché !!!
Et l'argent : il est passé OU ???
Meme chose pour la prime de 5oo€ et le RSA aussi semble-t-il ?
Question : Les PAUVRES ont-ils besoin d'argent ?

Écrit par : Fitzpatrick | 25/09/2009

Bonjour; Je viens d'essayer de m'inscrire à Pole-Emploi mais je me suis fait refouler de suite parce que je n'avais sur moi que 2 pièces d'identité nationale périmées. Ont-ils peur d'imdemniser des terroristes ? Toujours est-il que mon inscription basculera maintenant sur les chiffres d'Octobre...c'est toujours ça de gagné ! Euh enfin, pas pour moi...

Écrit par : Franck Y Goes | 30/09/2009

@ Franck Y Goez

Bonjour,

la carte d'identité nationale n'est plus obligatoire en france depuis 1955
tout autre document officiel est valable - même carte de transport, livret fafmille........
lien : http://www.senat.fr/lc/lc118/lc1180.html
http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1036.xhtml

car vous allez perdre des jours d'indemnisation
popol est hors la loi sur ce coup

mail de christian charpy (dir national) c.charpy@pole-emploi.fr

Écrit par : capucine | 30/09/2009

c'est vraimn dommage de tirer à boulets rouges sur les agents de pole empoi; croyez vous que e sotn eux qui décident des objctifs à définir,des methodes peu cavalièresà mettre en place pour faire baisser les chomages? non
oui il y a des agents qui ont le profil type du de l'assimilé fonctionnaire que j'execre, mais n'y a-t-il pas de brebis galeuse dans le privé?
c'est dommage pourles agents de pole emploi qui aiment leur boulot et pour qui le demandeur d'emploi est au coeur de leur preoccupation, de lire de tels flots de haine; ce n'est pas comme ça que ls choses avanceront
a bon entendeur...

Écrit par : sans commentaire | 05/10/2009

@ sans commentaire: Il ne s'agit pas de tirer à boulets rouges sur les agents de Pôle Emploi, eux-même piégés dans un système totalement kafkaïen, incroyablement lourd et inadapté au marché actuel du (non)-travail. Le but est de souligner, avec un peu d'humour au passage car cela ne fait jamais de mal, tous les dysfonctionnements de ce service public qui aide bien mal les chômeurs à se former, s'adapter et trouver un emploi.
Par ailleurs, vous pouvez bien "execrer le profil type de l'assimilé fonctionnaire", je vous répondrais bien qu'il est un peu facile de tirer à boulets rouges sur la totalité des fonctionnaires. Certains font très bien leur travail, d'autres sont nuls. Exactement comme dans le privé.

Écrit par : A.Cide | 06/10/2009

Un jour finira par arriver où les agents d Pôle Emploi passeront par une école de formation après le passage du concours d'entrée, à l'image de ce qui se passe pour les fonctionnaires des Impôts, de la Police Nationale ou de la Magistrature, avant d'occuper leur premier poste.

La connaissance des secteurs d'activités et des pratiques RH est indispensable pour permettre à un conseiller à l'emploi d'être efficace, ne désespérons pas, un jour les politiques finiront par l'avoir compris, car ce sont eux les vrais "fautifs".

Ceci dit, les agences privées de l'emploi ne sont pas toujours plus efficaces, leur personnel n'ayant pas les mêmes connaissances, compétences devrais-je dire, que les cabinets de recrutement.

Écrit par : Yves | 23/02/2010

Un jour viendra où certains agents de la fonction publique devront réaliser que le passage au 21ème siècle les concerne aussi!

A-t-on jamais vu des salariés du privé trainer la savate comme certains fonctionnaires (pas tous, hein!), se planquer derrière des excuses bidon, entre les "on ne nous donne pas les moyens", "on n'a qu'un bureau pour 2", "les anciens ne forment pas les nouveaux"
MAIS PRENEZ VOUS EN MAIN!
Et si ça ne vous convient pas, qu'est ce qui vous empêche d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte?

Parce que les gens en face de vous, qui se retrouvent "débarqués à l'insu de leur plein gré", paumés dans ce labyrinthe administratif gluant, le genou à terre du jour au lendemain, vous y pensez parfois?

Dans le privé, lorsqu'un patron ne forme pas ses salariés, de 2 choses l'une: soit il conduit son entreprise dans le mur, soit il a recruté des gens capables de comprendre que se former est "juste" indispensable pour garder son job.

Quand tu veux te former en tant que salarié, quel que soit le domaine, tu te donnes les moyens: en interne, cif, dif, cours du soir et autres
Personne ne te prend par la main! Tu le fais, ne serait ce que pour rester dans le coup et essayer de garder ton job

Quand tu es chomiste, tu n'existes plus; c'est une aberration, mais aussi une réalité, douloureuse.
Les formations quand elles existent: il manque un truc dans le dossier, les "oh la date d'inscription est passée", le centre est à 300 km; parce que c'est vrai que les chomistes de la bas, eux, se verront proposer la même chose mais à coté de chez toi!
Mais vous attendez quoi pour informer ceux qui ont en besoin des documents à transmettre, des sessions à venir, anticiper, prévoir??

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt les posts des uns et des autres; en particulier, le problème de la "représentativité" des chomistes
C'est tout de même un comble de constater, que pour avoir des infos, des réponses, il faille surfer sur des blogs ou autres lieux d'expression tenus par des... "sans emploi"!

"Les chomistes parlent aux chomistes", ça ne vous rappelle rien??

Est ce qu'il est totalement absurde d'imaginer une association - ou syndicat appelez ça comme vous voudrez - pour qu'enfin les moyens soient donner à ceux qui en ont besoin??

Absurde d'imaginer que la reconversion professionnelle est possible si/quand elle s'avère nécessaire/voulue??

Absurde d'imaginer qu'être chomiste est une étape dans un parcours professionnel??
Le temps où l'on pouvait passer toute ça vie sur le même poste, dans la même entreprise est révolu

Alors oui!
J'ai été débarquée et je suis chercheur dans le domaine... du travail
Alors oui!
Je m'active, et dépense des fortunes en frais de transport pour des entretiens - et non les aides il n'y en a pas!
Alors oui!
J'en ai ma claque de passer aux yeux de certains pour la pestiférée de service, adepte des grasses matinées, atteinte de flémingite aiguë
Alors oui!
Je crève de trouille en pensant à demain, comment payer loyer, charges, dépenses diverses

Et non!
Ça ne m'éclate pas d'être chomiste, pas plus que d'autres

Mais NOUS, on s'adapte, on essaie, on se prend des murs, et surtout on continue d'y croire

Écrit par : Zoe | 31/03/2010

Bonjour amis de galère...
Jeune sage-femme diplômée depuis 2 ans, j'ai travaillé sans interruption depuis ma sortie de l'école et puis boum, les mi temps sont tous revenus à temps complet et bye bye la contractuelle. je découvre tout juste les joies de pôle emploi...
l'attente: vous êtes le premier rdv de l'après midi mais on vous prend avec plus de 30 min de retard en vous expliquant que "ce matin c'était un peu long et que sinon on n'avait que 20 min pour manger..." moi je travaillais (jmy ferai pas à ce passé) dans un service d'urgence en garde de 12h et je n'avais jamais le temps de manger mais plaignons cette brave dame qui ne demande que ça... après tout elle est sympa...
l'accueil, "ha bon vous êtes sage-femme? On n'en a pas beaucoup, vous trouvez pas de travail?" (Ben si voyons je viens juste pour passer le temps...) et du coup regard suspicieux genre "qu'est ce qu'elle fout ici celle là? elle veut tirer au flan sur le dos des honnêtes travailleurs?"
la logique, "vous chercher un emploi dans quel domaine?" heu... ben... sage femme...
les modifs de situation: "absente du 16 déc au 2 janv" et vlan la convoc le 22 déc!
le projet personnalisé: j'ai 26 ans, je fais absolument toutes mes démarches pôle emploi par internet et la fameuse convoc c'est pour une formation: utiliser internet!!! effectivement c'est vraiment adapté à mon cas...
sans oublier que je suis au chômage depuis 2 mois et demi, qu'après avoir fournis trois rib (j'ignore où se sont perdus les deux premiers pourtant agrafé avec le reste par les mains expertes de la charmante conseillère citée plus haut...) et m'être déplacé 4 fois, mon dossier est archi complet depuis plus de trois semaines... par contre mon compte en banque attend toujours le bon vouloir de l'administration...
donc demain je vais y retourner (encore...) pour voir ce que c'est que cette formation internet... c'est marqué obligatoire... sauf que je ne pourrais pas y être mais "fêtes de noel à 600km" ne fait pas parti des petites cases à cocher pour justifier d'une raison valable...
ce serait comique non? radié de pôle emploi avant même d'avoir touché quelque chose... on peut dire que je n'aurais pas couté très cher à la société...
et après il y aura des gens pour vous dire qu'"être chomeur c'est la planque" sur quelle planète vivent-ils?
celle des gens qui ont du boulot!

Écrit par : popcruze | 12/12/2010

(Malheureusement) très bien vu, popcruze. Je vous souhaite de la patience, du courage, et bien entendu de retrouver très vite un job -petit clin d'oeil au passage car je traverse une période de ma vie où je vénère les sage-femmes :-) leur courage et leur gentillesse.
N'hesitez pas à taper du poing sur la table pour réclamer vos paiements = faire une lettre AR à la direction de votre agence pôle emploi. Les allocations, ce n'est pas l'aumône, c'est un droit.
On est avec vous!

Écrit par : A.Cide | 12/12/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu