Avertir le modérateur

16/09/2009

Chercher un job, chercher l'amour, même combat

Chercher (et trouver) un emploi, c'est un peu comme chercher l'amour. Une affaire somme toute classique, mais dont on croit tous qu'on est seul(e) à en vivre les affres. Un cheminement qui passe par des étapes classiques et incontournables avant de trouver l'homme/la femme de sa vie ou le CDI de ses rêves.

  • Phase d'observation et de repérage. Tel un(e) célibataire seul(e) au comptoir d'un bar branché, le chômeur traîne régulièrement sur les mêmes sites d'annonces afin de voir si le contrat idéal ne se trouverait pas là, planqué au milieu de tant d'annonces "mignonnes mais sans charme" ou bardées de défauts rédhibitoires -notons celle, trop exigeante, qui recherche un candidat "jeune mais très expérimenté". A fuir comme la peste, elle est beaucoup trop idéaliste.

724px-Coeur.svg.png

  • Prise de contact. L'envoi du CV et de la lettre de motivation, c'est l'équivalent du "Je vous offre un verre" du dragueur de troquets. Le chômiste, ayant repéré une créature fort alléchante en la personne d'une offre de CDI aux 35h, à 20 minutes de chez lui, dans une entreprise renommée, n'a  plus d'yeux que pour elle. Maintenant, il s'agirait d'y aller. Le chômeur fonceur va envoyer dans la minute son CV précalibré (il en a plusieurs, à adapter selon les offres). Le timide, lui, se tord d'abord les mains nerveusement une bonne heure durant devant les exigences affichées de la belle: "Serai-je à la hauteur? Et si je me fais jeter? Et si on ne jette même pas un coup d'oeil à mon CV? C'est sûr, y'en a plein d'autres bien mieux qui ont déja répondu". Mais il se lance, poussé par les "T'as rien à perdre" de son entourage.
  • Prise de rendez-vous. C'est le premier moment jubilatoire. "J'ai un entretien!". Les dragueurs le savent: le premier grand pas, c'est d'obtenir "son numéro" et le rendez-vous qui suit. LE moment de "vérité" où l'on va pouvoir faire étalage de ses multiples charmes et talents. Le chômiste aussi sait que l'étape est décisive. Il a grosso modo 30 minutes pour démontrer à quel point il est dynamique, motivé, flexible, talentueux, et indispensable à l'entreprise. Là aussi, la phase de préparation est source d'angoisse, comme avant une premièr rendez-vous galant. "La cravate, c'est trop ou pas? Si j'attache mes cheveux, ça fait un peu strict, mais si je les détache, ca fait pas un peu... ? Si je mets une jupe, j'augmente mes chances ou je me décrédibilise?" Compter une à deux heures d'hésitation à la veille du jour J, planté devant le miroir, la garde-robe entière gisant à ses pieds.
  • Premier entretien. Ca y est. C'est le moment de tout donner. A chacun sa façon de se préparer mentalement avant l'épreuve, à coup de "T'es le meilleur, tu vas les éclater" sur fond de bande originale de Rocky ou de "Ne pas se laisser impressionner. Ne pas se laisser impressionner. Ne pas se...aaargh., j'ai mal au ventre." Ensuite, comme lors d'un tête à tête flirtouillant autour d'un verre, chacun déroule son style. Le bavard, qui pense que noyer son interlocuteurs sous le flots de ses qualités sera convaincant. Le stressé, mains moites et joues rouges, qui avant de répondre à chaque question, se demande ce que l'autre en face a envie d'entendre. Le mutique, qui reste tétanisé par le terrible "Donnez-moi trois de vos qualités et trois de vos défauts" - équivalent chômiste de " Et tu as vécu beaucoup d'histoires d'amour avant"?
  • L'attente. L'avantage, dans la recherche d'emploi, c'est qu'il n'y a pas besoin de se poser la question "Je le rappelle ou c'est lui qui me rappelle?". Pour le reste, c'est pareil qu'un début de love story: tressaillements à chaque sonnerie du téléphone, soupir de déception quand c'est "Maman" qui s'affiche sur l'écran du mobile, réveil chaque matin à coup de "Bon, c'est sûr, aujourd'hui je vais avoir des nouvelles, sinon c'est qu'il y a un problème. Ou alors je les appelle? Non, ça ne se fait pas, ce serait trop... Okay,demain, c'est sûr, si je n'ai pas eu d'appel, je rappelle."

Commentaires

C'est tellement vrai...

Sans parler des moments où pris d'un fort élan "amoureux" on harcèles les cabinets de recrutements-qui-devait-rappeler-dès-qu-il-y-a-du-nouveau et qui reconnaissent au bout de deux mois qu'ils sont sans nouvelles de l'employeur :)

Écrit par : david | 16/09/2009

La comparaison est juste, mais elle pose un vrai problème de société : de nos jours on "cherche" l'amour, sur des sites de rencontres, dans des boîtes de nuit, etc ...
Or je pense sincèrement que l'amour naît de la spontanéïté et de la surprise ... à notre époque où tout le monde prévoit, planifie et juge, il est facile de se dire que l'amour naît de goûts communs, d'envie communes, de plaisirs communs ... et pourtant l'amour nous frôle mais ne nous touche pas, car c'est l'amour qui nous trouve, et va rarement dans le sens de nos prévisions ...
Et quand on commence à voir un éventuel futur amour comme une recherche de boulot, il y a de quoi tuer la spontanéïté ...

Écrit par : Deatharmony | 16/09/2009

Bien vu!

Écrit par : Lily | 16/09/2009

Le travail au moins c'est utile c'est avec ça que l'on gagne de l'argent alors que l'amour c'est une illusion qui coute très cher au momment de payer la pension alimentaire à son ex à cause du divorce. Bref seul le travail est indispensable. De toute façon comme le dit un groupe appelé les Rita Mitsouko, les histoire d'amour finissent mal en général.

Écrit par : lmp | 17/09/2009

Sa sent la rupture, ou devrais je dire le licenciement récent.....

Écrit par : fardji | 17/09/2009

Sauf que dans les licenciement tous le monde peut obtenir des indemnites alors que dans la rupture les indemnites sont TOUJOURS payees a un seul des deux employes.

Écrit par : passerparla | 17/09/2009

je me suis fait la réflexion la semaine dernière en parlant à une jolie femme
j'ai trouvé ce moment encore moins charmant q'un entretien d'embauche
du coup j'ai retiré ma candidature

Écrit par : excellent | 17/09/2009

Dieu que ces commentaires sont triste......reflet des sociétés en perdition pour qui le sentiment ne compte plus ou presque plus...l'Amour et le travail......quel comparaison...un peu comme si on comparait le rouge et le noir, rien en commun en somme. Franchement, si toutes les histoires d'amour finissaient mal..;cela se saurait et vous ne seriez surement pas né(e)s . Les Ritas Mitsouko s'aimaient passionnément et leur histoire s'est terminée à la mort de Monsieur, ils ont eu des enfants, pour moi, c'est une belle histoire....Vivez vos amours, profitez et regardez les choses avec optimisme, la jeunesse est faite pour cela. Le travail....ce n'est rien à coté de l'Amour. le travail nous esclavagie, nous réduit à néant, nous ote toute réflexion...les sentiments permettent d'être humain.

Écrit par : lena | 17/09/2009

Bonjour Iena,
un petit mot pour souligner que dans ce post, je n'avais aucunement l'intention de réduire le sentiment à quelquechose "qui ne compte plus". Je soulignais simplement, avec le sourire, les parallèles qui existent entre les situations auxquelles on peut être confrontés en phase de séduction... ou de recherche d'emploi.

Écrit par : A.Cide | 18/09/2009

Je suis d'accord avec A.Cide pour certains parallèles existant entre ces deux situations, mais en recherche d'emploi, le naturel est meutrier, il faut savoir se vendre, dire les bons mots ... quand on séduit, le naturel d'une personne lui donne son charme. Le fait de "se vendre", de dire à l'autre les mots qu'il veut entendre, permet peut-être de se mettre en couple, mais pas de rencontrer un amour qui sera soutenu par des bases démagogiques.
Pour caricaturer, je ne pense pas que beaucoup de filles soient attirées par des garçons-boulets les abordant d'un "wesh franchement t'es trop mignonne mademoiselle" comme j'entends souvent ... enfin tous les goûts sont dans la nature =)

Écrit par : Deatharmony | 18/09/2009

Tu es repris sur express.be pour info, ici : http://www.express.be/business/fr/hr/travail-ou-amour-les-tapes-pour-le-trouver-sont-identiques/113867.htm
Le début de la gloire ???

Écrit par : Priscilla | 09/10/2009

@Priscilla merci de me l'avoir signalé! Ca fait plaisir d'être remarquée et reprise, ça fait un peu moins plaisir d'être réécrit et qu'ils n'aient pas même mis un lien qui fonctionne vers mon blog. Je leur ai laissé un petit comm...

Écrit par : A.Cide | 09/10/2009

Voilà pourquoi je me prends pleins de râteaux professionnels. Amour -emploi même combat. Le néant abyssal.

Écrit par : Vanessa | 13/10/2009

To be employed or not to be? Telle est la question...
Joli rapprochement entre les étapes de la recherche de l'emploi/amour idéal, ô combien difficiles à trouver! Même si, comme le dit Deatharmony, c'est souvent l'Amour qui nous trouve sans qu'on ait eu besoin de partir à sa conquête. Quoique, en forçant un peu le destin parfois...
Si je peux donner de l'espoir à certain(e)s, je viens de décrocher un boulot après plus d'un an de 'recherche active' comme dirait l'autre! L'Amour viendra peut-être après?

Écrit par : Didi | 14/10/2009

C'est tout ce que je te souhaite ma Didi d'Amour et encore félicitations pour ton new job !!!

Écrit par : Nono | 15/10/2009

Bah, de nos jours, à moins d'être vraiment beau ou riche, si on n'a pas de boulot, les femmes ne vous regardent même pas!
Donc on est bien obligé de passer par la case travail...Rien de tel que les femmes pour rendre super conformistes les hommes et les faire rentrer sur les rails du métro/boulot/dodo.

Écrit par : toto | 15/10/2009

@toto C'est ben vrai ça! Sans les femmes, vous feriez quoi de la journée au lieu de travailler ? Chasser le cochon sauvage ou piéger le rat musqué dans les bois :-) ?

Écrit par : A.Cide | 15/10/2009

toto, fais du porno !

Écrit par : Marcello | 15/10/2009

ben je serais homme au foyer! Je mijoterais de bond petits plats à ma chère et tendre, je l'accueillerai dans une ambiance sympa avec musique douce quand elle reviendrait du boulot, je lui ferais couler un bon bain moussant et la masserais, je lui servirais à diner aux bougies, et ensuite on ferait l'amour!
ou alors on ferait l'amour toute la journée et on se cultiverait entre 2 calins, et on ferait de jolies ballades!
Ca m'irait tout à fait!Je ne suis pas un gars compliqué en fait!

Écrit par : toto | 15/10/2009

C'est juste dommage que sans emploi, les femmes ne me regardent même pas et coupent tout échange en trouvant une excuse foireuse dès que je leur dis!Elles ne savent pas ce qu'elles ratent!

Écrit par : toto | 15/10/2009

C'est tellement vrai !! Bravo pour la comparaison

Écrit par : sportingbet | 04/05/2010

c'est très beau

Écrit par : rencontrer l ame soeur | 25/05/2010

Bon en fait j'ai cherché une adresse Email pour vous contacter mais j'ai pas trouvé, ou pas vu, ou mal cherché... Bref, du coup je remets un com sur cet article, très drôle par ailleurs, afin de vous dire que je vous ajoute dans ma liste de liens sur mon blog! :-)))
Comme le pôle emploi et moi allons nous revoir d'ici peu (mon dieu, j'en tremble déjà! va-t-il me reconnaitre? a-t-il changé? Allons nous reprendre notre relation là où nous l'avions laissé il y a deux ans???) ;-)) je pense qu'un petit tour régulièrement sur votre blog me fera le plus grand bien!!

Écrit par : Sen | 28/05/2010

qu'est ce que ça fait du bien de voir un blog qui traite de ce sujet avec humour! Je l'ai recommandé à des amis chômeurs en espérant que ça les aide et qu'ils aient le même sens de l'humour!

Écrit par : poker-stars | 19/07/2010

Dans la vie il faut toujours chercher. Les bons produits, les bons restaurants...

Écrit par : tisane | 23/02/2011

pour travail

Écrit par : boughanmi | 16/02/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu