Avertir le modérateur

15/06/2010

Je ne suis pas motivée. Et alors ?

Je ne suis pas motivée. Et j'aimerais qu'on le respecte.

C'est arrivé comme ça, hier matin. Mauvaise nuit, sales rêves, encore un lundi, encore de la pluie, toujours pas de travail. Rien de nouveau sous le soleil; les lundis matin des chercheurs d'emploi ne sont pas plus riants que ceux des laborieux. Non, la nouveauté, c'est que soudain, je n'ai pas eu envie. Pas envie d'être dynamique, pas envie de me bouger, pas envie de me lever tôt pour que le monde m'appartienne, pas envie de rebondir, d'aller de l'avant, ou je ne sais encore quelle autre métaphore. Et puis surtout, pas envie de me laisser culpabiliser pour autant.

J'aimerais, que dis-je j'ADORERAIS, qu'on me laisse passer une semaine à penser, réfléchir, faire le point peut-être même rêver à mon avenir, sans me rappeler à l'ordre tous les trois jours par un "et alors, côté boulot, t'as du nouveau?" (On en reparlera, tiens de cette question, mais pour commencer: arrêtez de la poser à vos amis chômistes! Croyez bien que, quand il y aura du nouveau, ce sera la première chose dont ils vous parleront).

Si on pouvait juste arrêter la course à la motivation deux minutes, y a des jours où ça m'arragerait bien. Parce que l'obligation de dynamisme permanent, de motivation à tout casser, de rebond dans tous les sens, sachez-le : c'est crevant, et c'est même pas humain, de toute façon. Vous croyez que quand Cromagnon partait chasser, on lui demandait de faire d'abord preuve de sa motivation et de ce qu'il saurait apporter au groupe avant de lui coller une lance dans les mains? Qu'on a souvent demandé aux paysans du Moyen-Age de citer trois de leurs qualités et trois de leurs défauts pour les autoriser à aller ramasser les topinambours dans les champs? Hein? Alors dites-moi pourquoi l'homo chômagus du XXIème siècle devrait, lui, faire preuve d'un enthousiasme débordant à l'idée d'aller décrocher son 154eme CDD ou son emploi aidé à temps partiel "en attendant la préretraite".

Qu'on soit obligé de travailler, passe encore. Mais obligés d'être motivés, là, il faut arrêter de pousser. Vive le droit à la démotivation et au coup de mou temporaire!

Commentaires

Voilà, je suis reraité, et j'ai passé ma vie de gentil chien à bosser pour l'état qui rend ce qui se perd fricablement digeste pour ceux qui croient gagner du flouz.
J'ai trois enfants qui galèrent durablement... et trois, bientôt quatre petits enfants...
et j'entends, j'entends de plus en plus fort des voix comme les tiennes... faut lutter, tout ce qu'on a eu c'est le conseil nationnal de la resistance contre les nazis allemands, des morts, des fusillés, des déportés, c'est chien, c'est chiant, c'est la vie des lumpens, c'est la vie de ceux qui n'ont rien dès le départ, il faut revenir en arrière, résister, résister, encore et toujours et un jour peut-être gagner...

Écrit par : Marahdjounlouk | 15/06/2010

Entièrement d'accord avec toi A.Cide ! (si je peux me permettre de te tutoyer, ni vois là aucune marque d'irrespect)

Y'a des jours avec et des jours sans pour nous aussi...


Quoi de plus déprimant, démotivant, de passer des heures à écrire des lettres de motivations, des CV qui ne seront même pas lues la plupart du temps ...

D'attendre encore et encore qu'une âme charitable veuille bien vous dire que "vous êtes bien gentil, mais la place est prise mais merci d'avoir porté un intérêt à notre société"

mais non, trouver un CDI est un job à plein temps, qui demande de la patience, de la diplomatie, de l'autonomie, de l'efficacité, du sérieux et bien d'autres qualités encore.

Bref, je revendique aussi mon droit à la démotivation passagère !

Écrit par : LilyShark | 15/06/2010

Hello Miss Chômiste Démotivée !

Oh que je le respecte ce droit ! Voir même je l'impose ! Et pourtant je suis de l'autre côté de la barrière ! Formatrice/consultante en cellule de reclassement, je suis de près, de très très près (selon mes conventions !) les tous nouveaux licenciés éco, qui se retrouvent sur le "Fabuleux Marché de l'Emploi".

C'est vrai qu'après avoir travaillé entre 15 et 20 ans dans la même entreprise, que le coup d'assommoir pris sur le coin de la tête, quand je « leur » demande d’être motivé, je ne me sens pas très glorieuse, ni même très crédible.

Heureusement pour eux, le « suivi » dure 12 mois, et que ce n’est que « moi » qui gère les coups de mou, de blues, de stress, de ras-le-bol. ... et je le gère à ma manière.

Je suis une Humaine avant tout, et moi aussi je cherche la motivation certains matins, quand je sais que les personnes qui attendent des « miracles » de la part de PE, ou de leur consultante, vont être sauvagement repositionnés sur terre par les réponses négatives apportées.

Foutu monde.

Cela faisait un moment que je n’étais venue vous lire, encore un pur plaisir, malgré le sujet.

Bonne fin de journée à vous. Amicalement et solidairement.

Écrit par : ribambelle | 16/06/2010

Moi aussi je suis de l'autre côté du bureau chez Popol et je le dit souvent aux personnes que je suis, la recherche d'emploi n'est pas une longue ligne droite toute plate, il y a les semaines où la motivation a disparu pour un jour, une semaine, un mois ... et c'est normal et ce n'est pas grave, c'est humain !
La recherche, la précarité, elles ne le sont pas !

Bon courage et c'est une bouffée d'oxygène de vous lire et RESISTONS, des deux côtés du bureau !

Écrit par : P'tit zef ... | 16/06/2010

Merci, ça fait du bien de voir que nous ne sommes pas seuls !

Quand on me dit :"Alors le boulot ?" et que je n'ai qu'une envie c'est d'AVOUER que je n'ai pas eu envie d'écrire, de chercher mais Honte à moi si je l'avoue.

Oui ça fait un mois que je n'ai plus envie, pourtant j'ai travaillé une semaine en intérim! Super poste de standardiste avec un responsable hyper stressé parce qu'il n'était pas dans les délais pour règler ses dettes aux fournisseurs, lesquels passaient leurs nerfs sur moi au téléphone... Au bout d'un an de chômage, se faire incendier pendant 39 h sur son lieu de travail, ça Motive !!!!.....

Alors là, je n'ai plus envie, comme on dis on verra à la rentrée !

Bon courage !! Amicalement

Écrit par : Angel | 05/08/2010

Bonjour,
Ce petit billet que vous avez posé date un peu..ne m'en déplaise!
J'ai ri et je me suis retrouvée.
Putain, Cro-Magnon, c'est sur qu'il n'avait pas à jouer le jeu de la motivation...
Je ne suis pas motivée car je ne sais pas ce qu'ils veulent, eux, les employeurs!

Écrit par : emilie | 21/08/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu