Avertir le modérateur

28/10/2010

Coup de blues chômiste : vos recettes?

216130_917747139_deprime_H172818_L.jpgJe le savais, que chômage-land serait beaucoup plus dur à vivre dès l'automne. C'est comme la Cigale et la Fourmi hein, la chômiste rigola fort tout l'été mais se trouva fort dépourvue quand la bise parisienne fut venue.

J'avais beau le savoir, je me fais surprendre. Finie la chômeuse décomplexée, la zen attitude, le "qui vivra verra". Je traverse une période de blues du chômiste.

Vous savez, cette tendance à peindre l'avenir en gris bien foncé, ce pessimisme qui transforme des questions inquiètes -"Et si je ne retrouvais vraiment JAMAIS de travail?"- en certitudes qui tordent le bide : "Non mais là c'est foutu, JAMAIS je vais retrouver de travail". Cette envie d'éviter les réunions d'anciens de 4ème D, bien que vous brûliez de savoir ce qu'est devenu Vanessa-la-bombasse-de-la-classe-star-du-cours-de-gym-le-jeudi-matin-8h, juste pour ne pas avoir à répondre à la question couperet: "Et toi alors, tu deviens quoi?" ("Euh, une merde parasite, , l'ennemi numéro un de la valeur travail. D'autres questions?"). Cette culpabilité qui s'insinue dans tous les replis de votre cortex préfrontal pour vous pousser à chercher ce que VOUS avez bien raté pour en arriver là.

Halte là. Ami lecteur, il est hors de question de laisser ce blues s'installer, sinon ça va se terminer direct en hibernation sous la couette sponsorisée par la Sécu et les laboratoires Jtarnak, fabricants du Déprim'1000, le suuuuper dernier antidépresseur en date. Je m'adresse donc à vous pour connaître vos plans anti-déprime, vos trucs anti-culpabilité, vos gadgets spécial "je t'emmerde, le chômage, même pas mal".

Toutes suggestions bienvenues en commentaires!

Commentaires

Je connais moi-même une période de blues niveau travail : de chômeuse, je suis devenue auto-entrepreneuse pour éviter d'enchaîner des CDD moisis... Mais les affaires tournent au ralenti : de quoi se poser des questions sur l'avenir (parce qu'en plus, la famille va bientôt s'agrandir, donc financièrement, il faut assurer !).

Le mieux est de "s'auto-botter les fesses", sinon la déprime s'installe vraiment et on peut passer à côté d'emplois intéressants ! Par rapport à ma situation, j'ai décidé de répondre à des offres d'emploi qui ne sont pas vraiment adaptées à mon statut (pas de clients en vue, donc je me tourne vers les annonces d'emplois "classiques").
Par exemple, j'explique dans mes lettres de motivation que je ne corresponds pas forcément au profil recherché (compétences : pas de problèmes, mais travailler dans les locaux de l'entreprise, pas possible, surtout s'il faut déménager à Paris !), mais que ce n'est pas un problème : il y a des avantages, comme ne pas perdre de temps dans les transports (ce temps gagné peut servir pour le travail), ne pas avoir à payer de matériel pour le nouvel employé, etc etc.

Eh bien, ça a marché pour moi, car j'ai un bon contrat qui se profile pour le mois prochain : à temps plein, qui peut se finir en CDI à 99% de chances (si, si !, ça existe encore ces bêtes-là !).
Alors, ne jamais se décourager, on a toujours des ressources à mettre en avant !!! Surtout quand on attend un heureux événement, je trouve que ça redonne la pêche ! ;-)
Et sinon j'apprécie assez le site http://www.jobisjob.fr/, il y a pas mal d'offres d'emplois répertoriées dessus : de quoi trouver son bonheur !
Le mot d'ordre : COURAGE !!!

Écrit par : AD. | 29/10/2010

Salut A.Cide bah alors ? c'est quoi ce blues ? Avec un si bel évènement arrivant ;-)

Allez courage, on peut se dire après la pluie le beau temps ? lol

A+

Écrit par : Super chômeur | 29/10/2010

Dans le désordre:
- Chausser ses chaussures de marche et aller faire une grande promenade. Puis en rentrant se faire un bon chocolat chaud.
- Faire un gâteau et aller le porter à la vieille grand-mère qui habite pas loin de chez vous, vous savez, celle que vous ne voyez plus sortir de chez elle parce qu'il fait froid.
- Aller à la médiathèque municipale et en profiter pour faire une cure de périodiques, puis ramener pour lire chez vous quelques bon polars, romans, poésies, selon les goûts...
- Se vautrer dans un bon canapé avec une tasse de thé et sentir bébé qui bouge
- Vider vos placards, et en profiter pour faire un grand ménage/rangement.
Si, si, toutes ces choses qu'on ne prends pas le temps de faire lorsqu'on travaille...

Écrit par : dppara | 08/11/2010

3 ans de chômage sans JAMAIS reçu un rendez-vous pour un entretien d'embauche. POLE EMPLOI en a fait exprès car j'avais découvert sour la couverture de leur service "RESSOURCE HUMAINE" se cachait UNE SECTE que j'ai dénonçé à la direction POLE EMPLOI et à l'URSAFF avec toutes les preuves.
Il me manque 10 trimestres pour être à la retraite et POLE EMPLOI, exprès encore, ne me fait pas parvenir le documet que je suis en fin de droit depuis le 10 Novembre 2010. DONC pas de possibilité d'ouvrir un dossier RSA. ALORS ?? je vais me suicider. TOUT EST PRET; car dès décembre, peux pas payer mon loyer, facture, impôt locaux etc.. Je vais m'euthanasier pour être enfin livre et loin de tous ces connards de POLE EMPLOI;

Écrit par : LEFEBVRE | 14/11/2010

Superbe lilloise chômeuse BAC+5 +thèse qui est arrivée sur paris depuis mars pour : rejoindre son amoureux + trouver plus facilement du travail....Résultat : rien....
Dans un mois, plus un sous ne rentre (parce qu'il faut avoir 25 ans pour le RSA.....) et on me refuse même les jobs "classiques" (avec un parcours et un diplôme pareil mademoiselle vous n'allez quand même pas....?!)
D'ailleurs à ce sujet AD si tu as des exemples de ces fameuses lettres de motivation pour un poste qui, à priori n'a pas de rapport avec ta formation etc.

Du coup, j'ai appris à m'occuper (aucune connaissance sur paris+compagnon qui s'absente 1 mois sur 2 bref génial)

- J'ai enfin pris le temps de découper toutes les recettes de cuisine qui trainaient dans les magazines pour ensuite les coller et les organiser

- J'ai enfin pris le temps de faire un tableau de saisonnalité des fruits et légumes et compagnie / d'inscrire des trucs et astuces beauté bio / d'organiser ma vie pour faire quelques économies

- J'ai enfin regardé et lu les films et livres qui trainaient depuis des mois

Je vais vous vous dire BON COURAGE et POSITIVONS

- Je m'auto-forme à des tas de trucs (anglais, management, créer son entreprise) bon, sur le coup ça ne sert à rien mais on ne sait jamais....

Écrit par : S.P | 17/11/2010

Je suis célibataire, au chômage depuis 1 an, loin de ma famille, qui dit mieux?
Au début j'étais très contente d'être au chômage, pour me reposer après toutes ces années de travail, mais je ne savais pas à quelle solitude j'allais me confronter.
J'ai plus 20 ans, j'en ai 30, tous mes amis sont casés et la semaine, ils rentrent tranquillement chez eux après leur travail, je ne vois donc personne. Reste les week end, où j'espère, que dis-je, quémande, un peu de leur temps.
Je me suis enfoncée dans solitude et ennui, je n'ai même pas la motivation de réellement travailler, du coup je rate tous mes entretiens.
Parfois je vais à la médiathèque, seule, parfois je fais du shoping, seule, parfois, je marche dans paris, seule...
Mais comment fait on pour se sortir de ça???
Je veux dire, j'en suis pas comme la personne au dessus à vouloir mettre fin à mes jours, mais j'ai du mal à comprendre comment gérer autant de solitude et d'inactivité qui, je ne sais pourquoi, me poussent à encore plus de solitude et d'inactivité!!!

Désolée de ne pouvoir t'aider, je viens chercher des réponses, moi aussi.

Écrit par : finhalmn | 29/11/2010

Je suis célibataire, au chômage depuis 1 an, loin de ma famille, qui dit mieux?
Au début j'étais très contente d'être au chômage, pour me reposer après toutes ces années de travail, mais je ne savais pas à quelle solitude j'allais me confronter.
J'ai plus 20 ans, j'en ai 30, tous mes amis sont casés et la semaine, ils rentrent tranquillement chez eux après leur travail, je ne vois donc personne. Reste les week end, où j'espère, que dis-je, quémande, un peu de leur temps.
Je me suis enfoncée dans solitude et ennui, je n'ai même pas la motivation de réellement travailler, du coup je rate tous mes entretiens.
Parfois je vais à la médiathèque, seule, parfois je fais du shoping, seule, parfois, je marche dans paris, seule...
Mais comment fait on pour se sortir de ça???
Je veux dire, j'en suis pas comme la personne au dessus à vouloir mettre fin à mes jours, mais j'ai du mal à comprendre comment gérer autant de solitude et d'inactivité qui, je ne sais pourquoi, me poussent à encore plus de solitude et d'inactivité!!!

Désolée de ne pouvoir t'aider, je viens chercher des réponses, moi aussi.

Écrit par : finhalmn | 29/11/2010

Bonjour,


il y a une association qui est pas mal du tout : http://snc.asso.fr/actions/accompt.html.

Des bénévoles en binômes nous aident à chercher du travail. On les rencontre une fois toutes les deux semaines et on prend le temps de discuter pour savoir où on va. Ils ne sont pas là pour du résultat mais pour comprendre et aider à trouver la solution qui nous permettra de retrouver du travail. Pour les coups de mou, c'est un sacré soutien !


Bon courage et bonnes fêtes (car oui les chômeurs prennent aussi des vacances ;-)

Écrit par : Alice | 08/12/2010

Je ne suis pas à plaindre : j'ai BAC +3, ça ne fait que 6 mois que je suis sortie de la fac, j'ai un copain avec lequel tout se passe bien, mais voilà, j'ai peur : j'entre dans le monde du travail et tout cela est nouveau et plein d'incertitudes pour moi...

Pôle Emploi, je ne l'ai rencontré que cette année, et déjà il m'a bouleversée. Ça y est, je commence à la ressentir aussi, cette culpabilité de ne pas travailler, de parasiter la société...

Alors pour garder le moral et me motiver, je m'occupe de moi en me faisant le plus plaisir possible (dans la limite de mon budget, évidemment) :

- comme je suis trèèès GOURMANDE, je m'efforce (et mon copain m'y aide beaucoup) à me faire de bons petits plats pour avoir le sourire à la fin de chaque repas;

- je m'inscris dans un cours de SPORT, parce que quand on déprime on se sent moche et qu'en bougeant, en transpirant une fois par semaine en même temps que 15 autres personnes, on se sent vivante, remodelée (bientôt à moi ce corps de rêve) et on élimine les toxines. (et puis ça déculpabilise de manger trop de bons petits plats !)

- je prends des nouvelles/je m'occupe des GENS QUE J'AIME : la famille, les copines éloignées, la mamie d'à côté qui ne sort plus de chez elle (cf. post de dppara)

- je vais aussi à la MÉDIATHÈQUE (en plus j'y ai travaillé quand j'étais étudiante donc je fais un brin de causette avec mes anciennes collègues) pour entretenir ma culture et choisir des films que je regarderai avec mon homme après le dîner;

Voilà, j'espère que ça vous aura aidé. Allez mes collègues chômistes, HAUTS LES CŒURS, on est forts à plusieurs !!

Écrit par : Klervi | 07/11/2011

Voilà ce que je fais pour garder le moral:
- Comme on déjà dit d'autres co-chômiste: le sport, s'occuper des autres, se cultiver et cuisiner.

- En plus, je me suis inscrite à un cours d'espagnol en ligne (institut cervantes) pour 45 euros j'ai des heures et heures d'exercices et de cours. C'est un cours fun et un plus à ajouter au cv.

- Je me suis également inscrite à une association comme bénévole ( ça m'aide à me sentir encore utile à la société).

Enfin, malgré toute ma volonté à rester de bonne humeur et optimiste , il y a des jours "sans", mais je n'oublie pas que lorsqu'on travaillait il y en avait aussi des jours sans....

Et merci pour ce blog, pour nous rappeler que nous sommes pas seuls!

Écrit par : Angélique | 13/04/2012

Bonjour à vous, chercheurs et chercheuses actifs, plein d'espoir ou déprimés de façon purement passagère, parce que cela arrive, et c'est nomal!

En recherche de poste depuis un mois, enceinte de 6 mois, avant mon dernier contrat qui a duré 8 mois, j'avais cherché un job durant 8 mois, et là ça a été durdur, de petits hauts, et de grands bas, j'ai dit non au anti dépresseurs, mais de justesse...!!!

Aujourd'hui je vois les choses autrement, bien sûr, à trois mois d'un bel évènement, j'affiche un grand sourire, quoiqu'il arrive, la vie est belle... Mais je sais qu'il y aura un "après" bébé, et j'anticipe... Candidatures spontannées, candidatures à des offres en CDI où je me dis qu'ils peuvent peut-être m'attendre un peu, j'y crois, encore et toujours!!! Un entretien la semaine prochaine, une propo d'embauche le mois dernier (j'ai refusé, beaucoup trop de route...), bref, je reste confiante!

Mes recettes anti-douleurs:

- Je me suis inscrite sur le site On Va Sortir www.onvasortir.com, ça c'est LE site pour tout ceux qui sont un peu seuls (et pas seulement d'ailleurs!), site sur lequel on s'inscrit gratuitement, et on peut participer à des sorties ou les organiser, un super moyen de rencontrer de nouvelles têtes... Foncez!!!

- J'adhère à une asso de demandeurs d'emploi, nous sommes super dynamiques, on se réunit très souvent, à la convenance de chacun, moi je fais un truc en relation avec l'asso presque tous les jours, et j'y exerce la fonction de responsable communication, l'occase d'utiliser mes compétences au profit d'une bonne cause, et d'y défendre la mienne par la même occasion!

- Je prends des nouvelles de mes proches, pas seulement de ceux qui habitent pas loin, un coup de fil, un Skype, un mail, ça fait toujours plaisir!

- Je me suis éclatée à tenir au mieux mon rôle de témoin du mariage d'une de mes meilleures amies il y a quelques semaines, plein de choses sympas à faire!

- Un pti tour à la médiathèque, des cours de musiques, de l'aquagym, des ballades à pieds, de la cuisine, du temps passé à visiter de supers sites web...; - )

- Et bien entendu, je prépare l'arrivée de ma choupinette et lui accorde du temps, je n'ai jamais autant passé de temps à me regarder le nombril, quel bonheur...!!!

Bien à vous tous, gardez la pêche ou retrouvez-la vite ; - )

Écrit par : Elo | 05/06/2012

Pour le super site, je me rends compte que l'adresse que j'ai mise ne fonctionne pas, utilisez celle-ci: www.onvasortir.com/

Écrit par : Elo | 05/06/2012

Pour le super site, je me rends compte que l'adresse que j'ai mise ne fonctionne pas, utilisez celle-ci: www.onvasortir.com/

Écrit par : Elo | 05/06/2012

Alors un excellent post!
C'est pas vraiment la seule fois que je viens parcourir ton blog là: mais aujourd'hui, je me sens obligée de laisser un commentaire.
As-tu de la lecture à me conseiller (globalement) à ce sujet ?

En tout cas encore bravo !!
A très vite !

Écrit par : Appareils manutention | 18/03/2013

Et bien c'est un excellent article!!
C'est la première fois que je découvre ce blog : je suis déjà une fan !!
Est-ce que tu vas encore laisser ta plume filer à ce sujet ?!
Encore bravo !!
A très vite !

Écrit par : gateau | 15/04/2013

Bonjour gâteau, et merci :-)
Ma plume file toujours, mais sur d'autres sujets, ici :
www.missronchonchon.fr.
A très vite!

Écrit par : A.Cide | 15/04/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu