Avertir le modérateur

26/04/2010

Calculer son allocation chômage : zavez un doctorat en maths appliquées?

C'est reparti, et cette fois c'est du sérieux. Je vous l'annonçais dans mon précédent post, après 6 mois de travail consécutifs en quatre CDD et autant de moments de suspense (Sera-t-elle prolongée ou non? SVP, la direction, envoyez 1 pour oui et 2 pour non précédé de "QuelSuspensePourToiHeinPetiteJournaleuse?), je retourne aux guichets de Pôle Emploi. Pas pour longtemps, je l'espère. (Vous avez remarqué, d'ailleurs, comme certains endroits tels que les urgences, la salle d'attente du dentiste, les boutiques de pompes funèbres ou le siège du gynéco à qui on a toujours envie de dire "à jamais". C'est triste pour eux.)

Cette fois, c'est du sérieux, disais-je, car pour la première fois depuis que je me suis inscrite comme demandeuse d'emploi je vais avoir besoin de toucher des allocations. Pôle, je suis au regret de te dire qu'au bout de 7 mois et demi, je vais te coûter de l'argent. Et comme je suis une chômiste ehontée au courant de ses droits, j'ai appelé le 3949 pour leur demander de recalculer mes allocations en incluant mes salaires (et donc mes cotisations au chômage, vous suivez?) de ces six mois travaillés.

Je devais être d'humeur sacrément maso le jour de ce coup de fil, car j'ai osé demander à la gentille dame de m'expliquer comment étaient calculées ces fameux allocations journalières. Faut dire qu'elle venait de m'asséner un "Ce nouveau calcul pourrait en effet raccourci votre période d'allocation par rapport à notre premier calcul" qui n'a pas manqué de me faire sauter un neurone. Pschiou (bruit du neurone qui s'autodétruit). Comment le fait d'avoir travaillé pourrait-il réduire ma durée d'allocations, mmm?

Et la gentille dame - car c'est à souligner, elle s'est montrée très gentille - de se lancer dans une explication didactique du salaire journalier de référence, des moyennes et des pourcentages. J'ai beau avoir fait un bac littéraire, j'avais pris une vague option maths et me pensais à la hauteur. Mais vu ce que j'ai compris et retenu, voilà ce qu'elle aurait aussi pu me dire "C'est très simple. En nous basant sur les moyennes au carré de vos salaires bruts des 22 derniers mois ou bien 6 derniers mois, et en s'appuyant sur le cosinus de l'angle C, réduit à deux chiffres par le théorème de Thalès, avant d'en déduire la dérivée, cela nous donne un salaire journalier de référence, qui, comparé aux variations du CAC 40 sur dix ans et divisé par le taux de change actuel eurodollar, nous permet de calculer et retenir la formule la plus avantageuse pour vous".

Ah, merci madame. J'ai retenu une seule chose : "la formule la plus avantageuse pour vous". J'attends le verdict avec impatience et passe un appel: si quelqu'un est capable de m'expliquer de façon simple les méthodes de calcul de l'allocation chômage, je suis preneuse.

14/09/2009

Comment vérifier le montant de son allocation chômage?

Les petits cafés entre chômistes sont bien utiles. Pas seulement pour occuper des journées parfois un peu vides, mais aussi pour faire le point sur le (dys)fonctionnement de Pôle Emploi. Récemment, en discutant sur un bord de terrasse avec une amie elle aussi encartée au Pôle, j'ai noté une sacrée bizarrerie. Celle-ci, avant d'être licenciée comme moi, a occupé deux postes consécutifs aux salaires plus élevés que les miens. En toute logique, son allocation assédic devrait être plus élevée.v-7-1022599-1227108606.jpg

En toute logique. Mais pas à Pôle Emploi. Car surprise, l'allocation journalière qu'on lui a annoncée est moins élevée que la mienne. (C'est pas qu'on joue à "la mienne est plus grosse que la tienne" entre chômeurs, mais quand même.)

Lire la suite

02/07/2009

Fêtons la revalorisation

papier_euros.jpgDans l'Hexagone, juillet n'est pas uniquement synonyme de vacances en mobile home à Palavas-les-Flots. C'est aussi, le 1er du mois, le grand festival des revalorisations. Les prestations sociales augmentent, certains tarifs aussi, mais étrangement pas au même rythme.

Hier, les allocations chômage ont été revalorisées de 1%. Ceux qui touchent 900 euros par mois feront désormais ripaille avec 909 euros. Youpi, c'est une séance de ciné gagnée.

Mon loyer parisien, lui, a fait un bond de plus de 2% le mois dernier. Les tarifs des trains Intercités, Corail, Teoz et TER grimpent de 3,4% en moyenne, ceux des transports en Ile-de-France de 2% en moyenne. Et une semaine en mobile home à Palavas-les-Flots côute en moyenne 250 euros. Sinon, y a toujours Paris plages.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu