Avertir le modérateur

05/02/2010

Le bétisier de Pôle Emploi

Le Parisien publie aujourd'hui, en page 4 (achetez la presse! Ca me fait vivre) et sur son site, un florilège des annonces les plus loufoques proposées par Pôle Emploi. J'avoue un petit faible pour le temps partiel d'une heure par semaine, en Corse. Ladite heure étant royalement rémunérée 9 euros, et le candidat habitant près de Montpellier, Popole a bien voulu reconnaêtre qu'il ne s'agissait pas d'une offre raisonnable d'emploi, et a épargné au joyeux chômiste sa radiation. Sympa. Au rayon "jobs multitâches", j'ai également une petite tendresse pour le poste de secrétaire de club de foot sachant également entraîner une équipe de onze gaillards.

Et vous, quelle est la pire annonce que vous ayez jamais reçue ou lue?

10/09/2009

Job de Crevard dénonce les offres d'emploi low-cost

Est-il le nouveau chevalier blanc du marché de l'emploi? Son pseudo est en tout cas on ne peut plus clair. "Job de Crevard" dénonce depuis une semaine, sur Twitter, les offres d'emploi pour des jobs sous-payés.

Poste de journaliste, formation Sciences-Po et école de journalisme, pour un cdd de 6 mois... au Smic. Bac + 5 trilingue, expérience à l'étranger requise, pour 25 Keuros par an. Ingénieur d'affaires junior pour... 800 euros par mois. Chez Job de Crevard, c'est comme à La Samaritaine, on trouve de tout. Surtout le pire. Et comme chez Tati, aux plus bas prix. L'internaute anonyme compte déja près de 1500 followers sur Twitter en moins de sept jours et commence à créer le buzz.

Les sources de Job de Crevard ? Tout simplement les internautes, qui lui font passer par mail (envoyer à jobdecrevard@gmail.com) les pires offres, dont certaines sont hébergées par la très respectable Apec (Association pour l'emploi des cadres). Une initiative déja critiquée mais qui me semble plutôt saine à l'heure où des sites Internet sont, eux, entièrement consacrés à la notation des stages proposés aux étudiants par les entreprises. Cependant, passé le rire face au ridicule assumé de certaines offres, vient à la bouche un goût amer. Si ce type d'annonce existe, c'est bien qu'elles trouvent des candidats, poussés par le besoin de travailler et de "se faire une expérience", quitte à tirer les rémunérations vers le bas.

Et vous, vous êtes-vous déja retrouvé face à ce type d'offre d'emploi? Comment avez-vous réagi?

Edit: Et pendant ce temps, Pôle Emploi continue de compter sur son boulier les pertes nettes d'emploi en France... Moins 106.800 au 2e trimestre.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu