Avertir le modérateur

21/09/2009

L'Espace cadres, ou Pôle Emploi en première classe

Ambiance feutrée, grandes verrières ouvrant sur le gris du ciel parisien, silhouettes de jeunes cadres dynamiques se serrant la main peintes sur les murs : pas de doute, je ne suis pas dans n’importe quelle agence de Pôle Emploi. Bienvenue à l’Espace cadres de Paris-Magenta, qui accueille en ses murs le Centre de reclassement des journalistes (CNRJ). En tant que journaleuse chômiste, c’est ici que je suis conviée à mon premier entretien de suivi personnalisé.

Ni file d’attente devant le guichet unique, ni demandeurs d’emploi gentiment renvoyés vers le téléphone « pour tout renseignement ». C’est à se demander si je suis vraiment à Pôle Emploi. Ou bien, sans le savoir, je suis passée chômeuse première classe.

Ici, quand on patiente avant son rendez-vous, c’est au cœur d’un petit espace lecture où s’étalent les titres de Libération, Rebondir (ben oui, on est à Pôle Emploi quand même), Stratégies ou Le Moniteur du commerce international. Je me rêve déja sortant triomphale de l’agence, auréolée d’une offre pour un poste de directrice générale européenne à la FraCaPi -Francilienne de castration des pigeons.

Un coup d’œil aux tableaux d’affichage, en attendant de rencontrer ma conseillère emploi. Ici, pas question non plus de nous renseigner sur les tracas vulgaires du quotidien chômiste, tels que les dates de versement des allocations ou « l’actualisation de votre situation » -anciennement connue sous le nom de pointage à l’ANPE, mais ça fait tellement moins chic. Chez les cadres, les préoccupations sont autres : au vu des offres de stage en entreprise à l’étranger – six mois à Hanoï, un mois à Malte, en Irlande ou en Italie, choisissez selon vos goûts culinaires- c’est presque l’agence de voyage « chômiste international ». Pas possible.

J’ai du me tromper de porte ou suis encore dans mon lit, en train de rêver à un Pôle Emploi idéal. Je me jette dans la lecture de Rebondir –style « jeune chômeuse dynamique ».

Murmures en provenance du guichet d’accueil. Tiens, une autre demandeuse d’emploi. Mon rêve va-t-il continuer ? Va-t-elle recevoir à l’accueil un chèque-cadeau de bienvenue au Pôle, utilisable dans tous les magasins de téléphonie et multimédias ainsi que les joailleries de la place Vendôme ? Je tends l’oreille.

« Je n’ai jamais pas reçu le courrier, et je vous l’ai aussitôt signalé, mais je m’inquiète car je n’ai toujours touché aucune allocation depuis le début du mois ». On est le 21 du mois. Me voilà rassurée : je suis bien à Pôle Emploi.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu